Zone de chalandise prospective ou comment créer une zone de chalandise pour un futur point de vente

Lorsque vous prévoyez d’ouvrir un nouveau magasin ou point de service, vous ne pouvez pas connaitre précisément la zone de chalandise de votre futur commerce, car comme nous l’avons déjà vue, une zone de chalandise est unique.

Mais en vous basant sur des données plus ou moins publiques ou estimatives, vous allez pouvoir faire une projection de votre future de zone de chalandise.

À quoi cela va servir ?

Réaliser une zone de chalandise prospective est TRÈS IMPORTANT, car en plus de vous permettre de préparer le lancement de votre boutique d’un point de vue marketing/communication, ce travail va surtout vous aider à identifier si votre projet à un sens commercialement parlant (en gros si il y a assez de client potentiel dans votre future zone de chalandise).

La réalisation d’une zone de chalandise prospective pourra donc vous dire « STOP ou ENCORE » avant même l’ouverture de votre point de vente.

Réalisme de votre projet

Réaliser une zone de chalandise prospective très tôt dans votre projet d’ouverture d’un point de vente/service, va vous permettre de savoir très tôt si cela à un sens ou non de s’implanter à un endroit ou à un autre.

Votre zone de chalandise prospective, vous indiquera, c’est son rôle, si le marché géographique sur lequel vous souhaitez vous implanter est économiquement viable.

Il peut être non viable pour divers raisons :

  • Trop petite
    Par une zone de chalandise trop petite on entends trop peu de consommateur pour vos produits.
    Cela peut être simplement car vous souhaitez ouvrir une concession de voiliers à Vierzon, des tracteurs tondeuse dans le centre de Paris, des cuisines équipées dans une ville composée majoritairement d’étudiant locataire;
    Mais cela peut également porter sur un structure socio économique de la population différente de votre cible.
    Exemple : Vendre des jouets en bois haut de gamme dans une commune vieillissante et au revenus modestes.
    Cela peut aussi être causé par un éloignement géographique certain et une population locale trop réduite.
  • Trop de concurrence
    Cette donnée est à prendre avec des pincettes. Car si de nombreux acteurs sont déjà en place c’est qu’il y a un marché.
    Et si il y a un rassemblement fort d’acteurs spécialisés dans une même zone, l’attirance va s’accroître. Les consommateurs seront plus enclin à sa déplacer de plus loin car ils auront la promesse de retrouver beaucoup d’offres au même endroit.
    On peut prendre pour gros exemple les « villages de marque » ou les « Domexpo », ces cités commerciales qui regroupent de nombreux constructeurs de maisons.
    Cela est aussi le principal intérêt et point d’attirance des centre villes.
    Mais autrement, évitez d’installer votre supérette sur le même parking que le super ou l’hypermarché du coin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *